Acces nonvoyant, recommandé pour les personnes utilisant une synthèse vocale
Accueil

Accueil > La Cour d'appel d'Aix-en-Provence > Evènements et actualités > INSTALLATION DE Mme Catherine HUSSON-TROCHAIN PREMIERE PRESIDENTE

20 septembre 2010

INSTALLATION DE Mme Catherine HUSSON-TROCHAIN PREMIERE PRESIDENTE

UNE NOUVELLE PREMIERE PRESIDENTE A LA COUR D'APPEL D'AIX EN PROVENCE

crédits photos: Claude BOSSY

Le vendredi 17 septembre 2010, au cours d’une audience solennelle, Madame Catherine HUSSON-TROCHAIN, précédemment première présidente de la cour d’appel de Montpellier a été installée dans ses nouvelles fonctions de première présidente de la cour d’appel d’Aix-en-Provence, devant une très nombreuse assistance.

 

 la première présidente

La première présidente

D’éminentes personnalités avaient tenu à honorer de leur présence cette manifestation au premier rang desquelles Monsieur Klayman, préfet délégué à la sécurité représentant le préfet de région, Monsieur Vauzelle, député, président du conseil régional, Monsieur Guérini, sénateur, président du conseil général et Madame Joissains-Massini, député et maire d’Aix-en-Provence ainsi que de nombreux parlementaires et élus du département des Bouches-du-Rhône.

De hautes autorités judiciaires françaises et étrangères en la personne de Monsieur Ride, inspecteur général des services judiciaires, Madame Malbec, directrice des services judiciaires, Messieurs Barbier et Latournerie, membres du Conseil supérieur de la Magistrature, Monsieur Mc Kee, président de la conférence des premiers présidents, Monsieur Zirnhelt, président de la conférence des procureurs généraux, Madame Lottin et Messieurs Meignié et Hérald, premiers présidents, Madame Valdès-Boulouque, Messieurs Legras et Michel, procureurs généraux, avaient également choisi de manifester en cette occasion leur estime et leur amitié à la récipiendaire.

L’importante délégation d’élus, de chefs de juridiction, de magistrats et auxiliaires de justice, de représentants des corps constitués du ressort de la cour d’appel de Montpellier au premier rang desquels Monsieur Baland, préfet de la région Languedoc-Roussillon, Madame Mandroux, Maire de Montpellier a été regardée comme le témoignage de l’empreinte laissée par Madame HUSSON-TROCHAIN dans sa précédente affectation ainsi que l’a souligné dans son discours d’accueil Monsieur Jean-Marie HUET, procureur général.

Le procureur général

 

Ce dernier, après avoir souligné les qualités de son prédécesseur, Monsieur Jean-Pierre ATTHENONT, dont il a salué également le travail accompli au cours des cinq années passées à la tête de la Cour, et félicité Madame HUSSON-TROCHAIN de sa nomination, s’est attaché à retracer sa carrière en la restituant dans la densité et la diversité des activités déployées et des éminentes compétences acquises dans ses affectations successives.

Tour à tour, substitut à Amiens, juge d’instruction, juge d’instance puis vice-présidente à Beauvais, conseiller à la cour d’appel d’Amiens puis à la cour d’appel de Paris, chargée de mission auprès du premier président de la cour d’appel de Paris, président de chambre à cette même Cour avant de devenir successivement premier président de la cour d’appel de Bourges, de la cour d’appel de Caen et de la cour d’appel de Montpellier, Madame HUSSON-TROCHAIN s’est toujours intéressée dans l’exercice de ses fonctions, à la mise en œuvre et au suivi d’expériences innovantes (contrôle financier des comptes de tutelle, contrats de procédure, informatique des réseaux et communication électronique, visio-conférence) et a participé à ce titre à de nombreuses commissions nationales ou groupes de travail (CNIL, COMIRCE, Groupe de travail PHAROS, Communication GUINCHARD …).

L’estime et la confiance de ses pairs devaient également l’amener à faire partie de la commission d’avancement et la porter à la présidence de la conférence des premiers présidents.

Le président de chambre doyen

 

Prenant la parole après Monsieur le procureur général, Monsieur Gérard Lambrey, président de chambre doyen, après avoir adressé à Madame HUSSON-TROCHAIN au nom de la Cour ses vœux de bienvenue et rendu hommage à son prédécesseur a brossé à l’intention de la nouvelle première présidente un tableau de l’activité de la deuxième cour d’appel de France.

La première présidente

Ayant rejoint le siège qui est désormais le sien, Madame HUSSON-TROCHAIN, après avoir salué les personnalités présentes, a rappelé son attachement « au respect de la loi » socle de la confiance des citoyens dans leur justice mais également son souci de la « connaissance de la loi » par ceux-ci, insistant à cet égard sur la nécessaire collaboration du monde judiciaire avec le monde éducatif.

Elle a également fait part de sa volonté que soit pleinement assurée l’indépendance des juges dans leur activité juridictionnelle, celle-ci étant gage de la démocratie et de sa préoccupation d’une saine gestion des deniers publics.

Madame HUSSON-TROCHAIN a indiqué, par ailleurs, sa résolution à voir la Cour relever les défis de la modernité notamment en matière de communication électronique, de transmission dématérialisée d’actes et de numérisation des procédures.

Se définissant comme « une femme de terrain » déterminée à agir, décidée à revivifier les instances de concertation et de réflexion avec tous les acteurs de la vie judiciaire, Madame HUSSON-TROCHAIN, après avoir assuré tous les auxiliaires de justice de son concours, « dans le respect des attributions de chacun mais aussi dans le respect de la fonction de l’autre » s’est réjouie de pouvoir compter sur leur collaboration pour que la justice puisse être rendue de manière sereine et efficace.

            La salle d'audience

pied de page