Acces nonvoyant, recommandé pour les personnes utilisant une synthèse vocale
Accueil

Accueil > La Cour d'appel d'Aix-en-Provence > Evènements et actualités > UN NOUVEAU PROCUREUR GENERAL A LA COUR D’APPEL D’AIX-EN-PROVENCE

29 mars 2010

UN NOUVEAU PROCUREUR GENERAL A LA COUR D’APPEL D’AIX-EN-PROVENCE

Lundi 22 mars 2010, M. Jean-Marie Huet, a été installé, en audience solennelle, dans le fonctions de procureur général près la Cour d’Appel d’Aix-en-Provence .

le procureur général Jean-Marie Huet

De nombreuse personnalités, au premier rang desquelles M.Sappin, préfet de région,Mme Joissains Masini, député-maire d'Aix-en-Provence, M.Guérini, président du conseil général, ainsi que de nombreux parlementaires et élus des Bouches-du-Rhône, ont honoré de leur présence cette audience.

 

Le public
Le public

De hautes autorités judiciaires françaises, mais aussi étrangères, étaient également présentes: M.Azibert, secrétaire général du ministère de la Justice et des Libertés, M.Ride, Inspecteur général des services judiciaires, M. Le Mesle, premier avocat général à la Cour de Cassation, Mme Caillibotte, directrice des affaires criminelles et des grâces, M. SENAT, consiller au cabinet de la ministre, M. Zirnhelt, président de la conférence des procureurs généraux, M. Legras, M. Fayen, M. Michel, M. Baynast de Septfontaine, procureurs généraux des cours d'appel de Montpellier, Nîmes, Bastia et Amiens, M. Di Notto, procureur général de la cour d'appel de Gênes (Italie), M. Raybaud, procureur général de Monaco.

" Un parcours professionnel particulièrement riche"l'avocat général doyen M.Delteil

M. Delteil, avocat général doyen, après avoir rendu hommage à M. Falletti, chef attentif, d'une parfaite courtoisie, d'une rare puissance de travail, nommé procureur général à Paris, qualifiera de "particulièrement riche" la carrière de M. Huet.

Le procureur général

Le nouveau procureur général a débuté dans la magistrature comme juge d'instruction au Mans puis à Angers.Il a exercé ensuite, sans discontinuer, les fonctions de procureur de la République, notamment à Draguignan de 1994 à 1998 et en dernier lieu à Nantes, avant d'être désigné en décembre 2004 directeur des affaires criminelles et des grâces. A ce titre, il a eu la charge d'élaborer l'avant-projet de code de procédure pénale.

 

Le premier président, M. Atthenont, avant d'inviter le nouveau procureur général à rejoindre son siège, et de lui exprimer ses voeux de totale réussite, lui a présenté le ressort en plein développement démographique, à l'activité soutenue, et la cour, la deuxième du territoire avec de multiples compétences interrégionales, orientée vers la modernité. Il achèvera son propos en évoquant la dyarchie harmonieuse formée avec M. Falletti.  le premier président

" Humilité et détermination dans l'intérêt du justiciable"

M.Huet a rendu, lui aussi, hommage, à son prédécesseur, magistrat d'exception doué d'une vivacité intellectuelle forçant le respect et qui a contribué au rayonnement du ministère public français au-delà de nos frontières, rappelant que M. Falletti présidait l'association internationale des procureurs et poursuivants. Il a de même salué M. Bot, avocat général près la Cour de Justice de l’Union Européenne, et M. Le Mesle, Installation M. Huet à la cour d'appelpremier avocat général près la Cour de cassation , qui ont beaucoup compté dans son parcours professionnel.

La quête de plus de liberté, plus de sécurité et plus de justice ne peut aboutir qu'à partir d'une action collective à laquelle chacun participe dans son domaine propre, a déclaré le nouveau procureur général.

L'écoute de tous les responsables du ressort sera sa méthode pour le découvrir avant de définir une politique d'action publique locale.

C'est toujours ce même sentiment, l'humilité, qui l'habite alors que le moment est venu de confronter à la réalité pratique le travail de réforme de la procédure pénale qu'il a piloté au minstère de la Justice.

Le nouveau procureur général a insisté sur l'indivisibilité du ministère public et sur le soutien que le parquet général doit apporter aux parquets, en ajoutant qu'il veillera à maintenir une niveau très élevé d'exigence de réactivité, ne négligera aucun des domaines d'intervention du parquet général et se montrera intransigeant avec le respect des règles garantissant les droits de la défense.

Incontournable, la lutte contre la criminalité organisée au sein de la JIRS constituera l'une de ses préoccupations premières, à côté de la violence quotidienne qui explose et est parfois "sidérante", selon l'expression de l'avocat général doyen. Le nouveau procureur général d'Aix-en-Provence aura à coeur de mettre en oeuvre une stratégie ambitieuse et pragmatique, en coordination avec ses collègues de Montpellier, de Nîmes et de Bastia pour lutter contre toutes les mafias et toutes les organisations criminelles.

L'action de la justice s'exerce sous le regard du public et des médias, M. Huet veillera, à la place qui est la sienne, à répondre à cette attente, de même qu'à l'aspiration des Français à une justice rendue dans un délai raisonnable. Il s'y emploiera, sans jamais oublier la dimension humaine de chaque dossier.

Energie, imagination, passion pour la justice seront mis en oeuvre par le nouveau procureur général pour mener à bien sa mission. C'est avec ces termes forts que M. Huet a conclu son propos.

 

crédits photos: Cyril Sollier

 

 

pied de page